Énergie renouvelable et production de bière

Stratégie 2020 en matière de durabilité

Chez Molson Coors, nous croyons que les pratiques commerciales exemplaires doivent englober l’intendance environnementale. C’est pourquoi nous nous efforçons de produire et d’emballer nos produits de façon respectueuse de l’environnement. Nous nous donnons le défi d’accroître notre empreinte positive et de réduire notre empreinte négative pour l’ensemble des fonctions ainsi que pour toutes les régions où nous brassons et vendons nos produits.

En 2013, nous avons mis en place notre stratégie 2020 en matière de durabilité, où nous nous engageons à :

  • Éliminer les déchets envoyés à l’enfouissement;
  • Réduire notre consommation d’énergie de 25 %;
  • Réduire nos émissions de carbone de 15 %;
  • Améliorer l’efficacité de l’utilisation de l’eau de 15 % (les brasseries situées dans des régions où les ressources en eau sont problématiques atteignant une efficacité de classe mondiale par rapport aux données de 2011);
  • Atteindre des économies de l’ordre de 16 millions de dollars américains par année une fois les objectifs atteints.

Pour atteindre nos objectifs 2020, nous devons réduire davantage notre utilisation d’énergie, mais aussi avoir recours à des sources d’énergie propres produisant moins de GES.

Notre stratégie mise sur une approche intégrée en matière de gestion de l’eau, de l’énergie, des émissions de carbone et des déchets, afin que nos efforts visant à atténuer les répercussions soient concertés pour obtenir les meilleurs résultats possible. Ainsi, la pierre angulaire de notre stratégie en matière de durabilité est notre engagement à investir dans la biométhanisation des eaux usées et la récupération du biogaz pour remplacer les combustibles fossiles conventionnels. Cette stratégie nous permettra d’atténuer la pression exercée tant sur nos infrastructures de traitement de l’eau que sur l’environnement des communautés où nous sommes installés, de produire moins d’émissions de GES et de réduire notre dépendance envers les combustibles fossiles.

Nous prévoyons que nos investissements actuels et futurs dans la technologie de biométhanisation nous permettront de réduire nos émissions de GES de plus de 10 000 tonnes d’ici 2020. D’ici la fin de 2016, près de la moitié de nos brasseries devraient traiter leurs eaux usées par biométhanisation et récupérer le biogaz produit pour utilisation ultérieure. Plus important encore, nous traiterons les eaux usées en priorité où cela nous permettra de réduire le plus notre empreinte environnementale.

Actuellement, nous avons recours à la biométhanisation des eaux usées dans cinq brasseries et récupérons le biogaz pour générer de la chaleur industrielle dans deux d’entre elles. L’utilisation de ce biogaz permet de réduire d’une tonne par année les émissions de CO2, ce qui représente 3,1 % de l’énergie consommée dans ces brasseries. Nous nous sommes déjà engagés à investir plus de 14 millions de dollars au cours de la prochaine année pour mettre en place des installations de biométhanisation et de récupération du biogaz dans trois autres brasseries en Europe centrale.

Les cinq brasseries qui utilisent déjà cette technologie sont situées en Bulgarie, en Hongrie et en Roumanie, et deux autres sont au Royaume-Uni.

Voilà un autre exemple de l’engagement de Molson Coors à réduire son empreinte négative dans l’ensemble de l’entreprise, peu importe où ses installations sont situées.

Voir toutes les actualités