Molson Coors s’engage à réduire l’utilisation de plastiques dans ses emballages et annonce l’approbation de ses objectifs par Science Based Targets dans le cadre de la publication de son rapport de 2019 sur la durabilité

Molson Coors lance une nouvelle stratégie d’emballage tout en poursuivant ses progrès vers l’atteinte de ses objectifs exhaustifs de durabilité pour 2025

DENVER (Colorado) et MONTRÉAL (Québec), le 14 août 2019 – Molson Coors Brewing Company (NYSE: TAP; TSX: TPX) a lancé aujourd’hui un ensemble de nouveaux objectifs mondiaux en matière d’emballage visant à réduire l’utilisation de plastiques pour que tous ses emballages soient réutilisables, recyclables, compostables ou biodégradables d’ici 2025. L’entreprise renforce également ses objectifs visant à réduire les émissions découlant de ses emballages, à utiliser davantage de matériaux recyclés dans ses emballages plastiques et à améliorer les solutions de recyclage dans ses marchés clés. Le brasseur mondial a pris les nouveaux engagements en matière d’emballage dans le cadre de la publication de son rapport annuel sur le développement durable, Notre empreinte 2019.

« En tant que brasseur mondial ayant un riche héritage familial, nous avons toujours pris au sérieux notre responsabilité de bâtir un avenir plus durable », a déclaré Mark Hunter, président et chef de la direction de Molson Coors. « Les déchets plastiques représentent un défi environnemental indéniable et, à titre d’entreprise de biens de consommation emballés, nous jouons un rôle considérable dans la résolution de la crise mondiale des déchets. »

Le rapport décrit également ses récents progrès vers l’atteinte de ses objectifs de développement durable Notre empreinte pour 2025 et ses objectifs de réduction des gaz à effet de serre fondés sur des données scientifiques récemment approuvés, qui respectent l’Accord de Paris sur le climat et qui ont été vérifiés par l’initiative Science Based Targets.

Science Based Targets offre aux entreprises une feuille de route pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) à un niveau de décarbonation nécessaire pour limiter l’augmentation de la température mondiale bien en dessous de 2 degrés Celsius par rapport aux températures préindustrielles. L’objectif de Molson Coors de réduire ses émissions absolues de 50 % dans le cadre de ses activités d’exploitation directe a été jugé suffisamment ambitieux pour satisfaire aux exigences de la trajectoire vers 1,5 °C – les recommandations les plus récentes et les plus rigoureuses énoncées dans le récent rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC).

« Félicitations à Molson Coors, dont les objectifs de réduction des émissions ont été reconnus dans le cadre de l’initiative Science Based Targets », a déclaré Cynthia Cummis, directrice, Atténuation du changement climatique, secteur privé, World Resources Institute, l’un des partenaires de l’initiative Science Based Targets. « En établissant une cible pour leurs activités en fonction du plus ambitieux objectif de l’accord de Paris, soit de limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C, Molson Coors pave la route vers un avenir durable et prospère. »

Promouvoir des solutions d’emballage novatrices

La nouvelle stratégie de la Société en matière d’emballage énonce quatre objectifs clairs :

  1. Innovation : Rendre tous les emballages réutilisables, recyclables, compostables ou biodégradables.

    La stratégie prévoit de passer d’une bouteille PET à cinq couches à une bouteille à trois couches aux États-Unis afin d’améliorer sa recyclabilité.

    De plus, Colorado Native, l’une des marques artisanales de la Société, est devenue la première marque de Molson Coors à mettre à l’essai de nouveaux anneaux sans plastique et à base de fibres pour les emballages de six canettes. Ces anneaux sont fabriqués à partir de fibres recyclées de type postindustriel, un matériau d’origine biologique entièrement recyclable et compostable dans les installations commerciales de compostage.

  2. Accélération : Incorporer au moins 30 % de matières recyclées dans les emballages plastiques.

    Bien que les plastiques représentent moins de 2 % en poids de l’ensemble des emballages, l’entreprise vise à utiliser au moins 30 % de contenu recyclé dans ses bouteilles PET, ses pellicules plastiques et ses anneaux en plastique.

    Au Royaume-Uni, la société s’est fixé comme objectif de retirer les anneaux en plastique des canettes Carling et Coors Light d’ici la fin mars 2021 et de passer à des manchons en carton 100 % recyclables. La division britannique prévoit également retirer la pellicule plastique des grands emballages multiples d’ici la fin mars 2020 et passer à des emballages en carton.

  3. Collaboration : Améliorer l’infrastructure de recyclage et appuyer un meilleur système de recyclage pour les collectivités, le gouvernement et les industries.

    Pour soutenir cet objectif, l’entreprise s’est jointe à The Recycling Partnership, un groupe de 45 grandes marques qui font la promotion d’un plus grand nombre d’emplois dans l’économie circulaire, d’une plus grande récupération matérielle et de collectivités plus fortes et plus équitables aux États-Unis. En tant que multinationale, Molson Coors s’engage également à l’échelle mondiale. La Société a adhéré au New Plastics Economy Global Commitment, une initiative mondiale menée par la Fondation Ellen MacArthur en collaboration avec UN Environment qui s’attaque à la pollution et aux déchets plastiques à la source en appliquant des principes d’économie circulaire.

  4. Climat : Réduire de 26 % les émissions de gaz à effet de serre découlant des emballages.

    Le brasseur renforce également son objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre provenant de ses emballages, qui constituent la principale source d’émissions dans toute sa chaîne de valeur. Dans le cadre de son objectif visant à réduire de 50 % les émissions de sa chaîne de valeur d’ici 2025, Molson Coors s’est fixé comme objectif de réduire de 26 % les émissions découlant des emballages par rapport aux données de 2016.

    Molson Coors travaille en collaboration avec ses fournisseurs d’emballages pour atteindre son objectif de réduction des émissions. L’initiative consiste à améliorer en permanence les types et les matériaux d’emballage, en plus de travailler ensemble pour promouvoir l’utilisation de sources d’énergie renouvelable dans la mesure du possible.

-----

Maintenir une approche globale

L’un des éléments clés de la stratégie générale de la Société en matière de développement durable consiste à s’orienter vers une économie circulaire. Des mesures telles que la collecte d’eau propre pour la réutilisation, la transformation des eaux usées en biogaz pour l’énergie sur le site, l’envoi de grains usés pour l’alimentation animale et la réduction des déchets envoyés dans les sites d’enfouissement sont les moteurs des efforts de l’entreprise.

Jusqu’à présent, la société n’a produit aucun déchet à enfouir dans 17 de ses installations de brasserie et de fabrication, ce qui représente une amélioration de trois sites au cours de la dernière année.

Molson Coors a investi plus de 20 millions de dollars au cours des 10 dernières années pour aider ses producteurs d’orge à gérer les risques liés au climat. De plus, dans le cadre de son engagement à s’approvisionner en orge et en houblon exclusivement auprès de fournisseurs durables dans les principales régions de culture, l’entreprise offre des incitatifs financiers pour encourager les producteurs à adopter des pratiques plus durables, à recueillir leurs mesures de durabilité et à les communiquer à Molson Coors. Grâce à ces efforts et à d’autres initiatives, 99 % des producteurs d’orge et de houblon de l’entreprise aux États-Unis et au Royaume-Uni ont adopté des pratiques de culture durables.

L’organisation entend poursuivre la mise en œuvre de programmes de gestion de l’eau et la protection des ressources en eau locales en partenariat avec d’autres entreprises. Molson Coors a depuis longtemps mis en œuvre des programmes de gérance de l’eau en collaboration avec les collectivités pour ses sites de brassage à risque afin d’améliorer et de maintenir la santé des bassins hydrographiques locaux.

L’entreprise croit que ces initiatives, prises collectivement, l’aideront à mettre la barre plus haut dans l’industrie de la bière. « Nous voulons protéger notre entreprise, mais surtout protéger notre planète », déclare Mark Hunter. « Nous voulons nous assurer que chaque verre de bière que nous brassons soutient nos collectivités et protège notre environnement pour les générations futures. »

Pour obtenir de plus amples renseignements à propos de nos programmes ainsi que des objectifs et des indicateurs de rendement, veuillez consulter le rapport Notre empreinte 2019 complet en cliquant ici.

PERSONNE-RESSOURCE AUPRÈS DES MÉDIAS :

Matt Hargarten

matt.hargarten@molsoncoors.com

(1 414 745‑8408)

À propos de Molson Coors

Molson Coors définit l’excellence en matière de brassage depuis plus de deux siècles. Un des principaux brasseurs en importance au monde, Molson Coors s’efforce d’offrir des marques exceptionnelles qui ravissent les consommateurs de bière à travers le monde. Molson Coors propose un éventail de marques qui sauront plaire à tous les amateurs de bière, dont Coors Light, Coors Banquet, Miller Lite, Molson Canadian, Carling, Staropramen, Sharp’s Doom Bar, Summer Shandy de Leinenkugel, Blue Moon Belgian White, Hop Valley, Creemore Springs et Cirspin Cider. 

Molson Coors exerce ses activités par l’entremise de Molson Coors Canada, de MillerCoors aux États-Unis, de Molson Coors Europe et de Molson Coors International. L’entreprise s’engage non seulement à brasser des bières exceptionnelles, mais également à mener ses affaires dans le respect de ses employés, de ses collectivités et de ses consommateurs. Pour y parvenir, elle doit s’assurer d’agir de façon responsable dans l’ensemble de ses activités. La société est inscrite depuis huit ans à l’indice de développement durable Dow Jones de l’Amérique du Nord. Pour de plus amples renseignements sur Molson Coors Brewing Company, visitez son site Web à l’adresse molsoncoors.com, ou ourbeerprint.com, ou sur Twitter @MolsonCoors.

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué contient des « énoncés prospectifs » au sens des lois fédérales sur les valeurs mobilières aux États-Unis. En général, le lecteur reconnaîtra de tels énoncés à l’utilisation de termes comme « objectif », « viser », « planifier », « tenter », « croire », « prévoir », « avoir l’intention de », « estimer », « s’attendre », « anticiper », « projeter » et autres expressions semblables. Ces énoncés n’ont généralement pas de portée historique. Les énoncés prospectifs comprennent, sans s’y limiter, les déclarations relatives aux investissements de Molson Coors dans des programmes socioéconomiques; dans des efforts pour réduire les déchets plastiques ou les émissions de carbone, dans la gestion de l’eau et dans autres initiatives environnementales; dans des mesures de récupération et de recyclage; ainsi que dans l’approvisionnement en matières premières. Bien que Molson Coors soit d’avis que les hypothèses sur lesquelles ces énoncés prospectifs sont fondés sont raisonnables, elle ne peut garantir qu’elles s’avéreront exactes. Les facteurs importants qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement des projections et attentes de Molson Coors sont indiqués dans les documents déposés par la Société auprès de la Securities and Exchange Commission (« SEC »). Ces facteurs comprennent notamment la santé de l’industrie de la bière et de ses marques dans ses marchés; la conjoncture économique dans ses marchés; le rendement de la bourse et du marché des produits de base; le rendement des récoltes; la demande des consommateurs; la conjoncture économique mondiale; la modification de lois et de règlements; le développement de nouvelles technologies; le coût des ressources naturelles et des produits de base; les cas de force majeure; les changements au système de la chaîne d’approvisionnement; la disponibilité des matériaux d’emballage ou la hausse du coût de ces matériaux; la réussite de ses coentreprises; les risques inhérents aux activités d’exploitation dans les marchés en développement et émergents; l’incidence des changements climatiques ainsi que la disponibilité et la qualité de l’eau; sa capacité à attirer, à embaucher et à retenir du personnel qualifié; le rendement financier et opérationnel futur dans l’industrie ou s’y rattachant; et les autres risques décrits dans les documents déposés auprès de la SEC. Toutes les déclarations prospectives que contient le présent communiqué de presse sont présentées expressément sous réserve des présentes mises en garde et par renvoi.

Voir toutes les actualités