Molson Coors déclare ses résultats pour le quatrième trimestre et pour l’ensemble de l’exercice 2016

Principaux résultats du quatrième trimestre de 2016 - pro forma1,2

  • Volume de bière à l’échelle mondiale : 22,1 millions d’hectolitres, en hausse de 1,2 %; le volume de la Coors Light a diminué de 1,9 % à l’échelle mondiale 
  • Chiffre d’affaires net : 2,468 milliards de dollars, en baisse de 4,2 % sur la base des résultats déclarés et en baisse de 2,2 % en devises constantes
  • Chiffre d’affaires net par hectolitre : 105,75 $, en baisse de 2,8 % sur la base des résultats déclarés, et en baisse de 0,8 % en devises constantes
  • Perte nette liée aux activités poursuivies attribuable à MCBC, selon les PCGR des États Unis : perte de 608,1 millions de dollars [(2,83) $ par action après dilution], comparativement à un bénéfice net de 6,7 millions de dollars à l’exercice précédent
  • Bénéfice sous-jacent après impôt : 98,7 millions de dollars (0,46 $ par action après dilution), en hausse de 16,4 %
  • BAIIA (bénéfice avant intérêts, impôt et amortissements) sous-jacent : 405,1 millions de dollars, en hausse de 4,6 %
     

Principaux résultats pour l’ensemble de l’exercice 2016 - pro forma1,2

  • Volume de bière à l’échelle mondiale : 95,2 millions d’hectolitres, en baisse de 0,8 %; le volume de la Coors Light a diminué de 0,2 % à l’échelle mondiale
  • Chiffre d’affaires net : 10,983 milliards de dollars, en baisse de 2,3 % sur la base des résultats déclarés et en baisse de 0,6 % en devises constantes
  • Chiffre d’affaires net par hectolitre : 107,75 $, en baisse de 0,3 % sur la base des résultats déclarés, et en hausse de 1,4 % en devises constantes
  • Bénéfice net lié aux activités poursuivies attribuable à MCBC, selon les PCGR des États Unis : 277,5 millions de dollars (1,28 $ par action après dilution), en baisse de 48,9 % 
  • Bénéfice sous-jacent après impôt : 936,0 millions de dollars (4,33 $ par action après dilution), en hausse de 1,9 %
  • BAIIA (bénéfice avant intérêts, impôt et amortissements) sous-jacent : 2,383 milliards de dollars, en hausse de 2,6 %
     

DENVER, Colorado, et MONTRÉAL, Québec – Le 14 février 2017 - Molson Coors Brewing Company (NYSE : TAP; TSX : TPX) a annoncé aujourd’hui une perte nette liée aux activités poursuivies attribuable à MCBC, selon les PCGR des États-Unis, de 608,1 millions de dollars sur une base pro forma au quatrième trimestre, soit un résultat en baisse comparativement à un bénéfice net de 6,7 millions de dollars à l’exercice précédent. Cette baisse est imputable à la perte de valeur comptabilisée dans le secteur Canada relativement aux marques Molson, à la charge d’impôts accrue selon les PCGR des États-Unis, ainsi qu’à une provision au titre de l’impôt indirect constituée dans le secteur Europe. La Société a également déclaré une hausse de 16,4 pour cent du bénéfice sous-jacent après impôt sur une base pro forma au quatrième trimestre de 2016, en raison de l’augmentation du bénéfice du secteur États-Unis et de la meilleure performance du secteur International, facteurs qui ont été neutralisés en partie par la provision au titre de l’impôt indirect dans le secteur Europe.

M. Mark Hunter, président et chef de la direction de Molson Coors, a déclaré : « La principale nouvelle en 2016 est la conclusion de l’acquisition de la participation résiduelle de 58 pour cent dans MillerCoors, ainsi que du portefeuille de marques Miller à l’échelle mondiale, pour 12 milliards de dollars; il s’agit de la plus importante transaction de toute l’histoire de la Société, grâce à laquelle Molson Coors se classe maintenant au rang de troisième brasseur en importance au monde. Nous avons également conservé les droits relatifs à toutes les marques du portefeuille de MillerCoors aux États Unis et à Porto Rico. La transaction a été effectuée selon un multiple du prix d’achat effectif de 9,2, en incluant la valeur actualisée des économies d’impôts en trésorerie. De plus, nous générerons d’importantes synergies de coûts aux cours des trois prochains exercices, et nous nous attendons toujours à ce que la transaction donne lieu à une hausse considérable du bénéfice sous jacent pour la première année d’exploitation complète. En raison de la conclusion de la transaction et des changements visant à harmoniser et à renforcer notre organisation, notre Société est en bonne position pour faire croître le chiffre d’affaires et le bénéfice, pour générer des flux de trésorerie, pour réduire la dette et pour stimuler le rendement total pour les actionnaires au cours des prochains exercices. Stimulés par notre approche visant à être le premier choix des consommateurs et des clients, quatre facteurs soutiendront ces objectifs. Premièrement, notre organisation et nos marques sont, pour la première fois, regroupées sous un même toit. Deuxièmement, notre approche visant l’excellence pour les consommateurs que nous appliquons à notre portefeuille de marques Coors, Miller et Staropramen à l’échelle mondiale, appuyée par nos marques populaires, artisanales et de spécialité nationales, nous fournit maintenant la plateforme voulue pour accroître notre rendement au fil du temps en dehors de nos principaux marchés établis. Troisièmement, nous visons l’excellence pour les clients et nous investissons dans nos capacités et nos activités au chapitre des ventes. Quatrièmement, l’attention que nous prêtons au perfectionnement du personnel, à la diversité et à l’inclusion est axée sur notre objectif de devenir le premier choix et sur notre capacité en matière de leadership au sein de l’entreprise. »

« La conclusion de cette transaction liée à MillerCoors accroît l’envergure et la solidité de notre entreprise, et donnera lieu à d’importants changements à nos données financières à court terme, à mesure que nous harmoniserons et améliorerons notre présentation de l’information financière. Afin de permettre une meilleure comparabilité de l’information financière dans ce communiqué, tous les résultats consolidés du quatrième trimestre et de l’exercice complet 2016, ainsi que les résultats des activités aux États-Unis, constituent des données pro forma, sauf indication contraire. Ces données pro forma tiennent compte de l’acquisition de la participation résiduelle dans MillerCoors et du financement effectué comme si ceux-ci avaient eu lieu au début de 2015. Quant aux résultats des secteurs Canada, Europe, International et corporatif, ils ne sont pas présentés sur une base pro forma. »

Lire l'article complet

Voir toutes les actualités