Molson Coors présente ses résultats pour le deuxième trimestre de 2019

Chiffre d’affaires net de 2,3 milliards de dollars, en baisse de 1,2 %, et en hausse de 0,6 % en devises constantes

Bénéfice net selon les PCGR des États-Unis en baisse de 22,3 pour cent

BAIIA sous-jacent en baisse de 12,8 pour cent en devises constantes

Bénéfice par action (selon les PCGR des États-Unis) de 1,52 $, en baisse de 22,4 pour cent, et bénéfice par action sous-jacent (mesure non conforme aux PCGR) de 1,52 $, en baisse de 19,1 pour cent

Faiblesse des volumes neutralisée en partie par l’établissement à l’échelle mondiale de prix positifs et par une composition favorable

Accroissement des investissements dans les marques visant à favoriser la transformation du portefeuille en faveur des marques de qualité supérieure

Le conseil d’administration déclare une hausse de 39 pour cent du dividende trimestriel

La direction maintient son engagement envers les réductions de coûts, les indications concernant les flux de trésorerie disponibles et la poursuite des initiatives visant à réduire l’effet de levier

____________________________________

DENVER, Colorado, et MONTRÉAL, Québec – Le 31 juillet 2019 Molson Coors Brewing Company (NYSE : TAP; TSX : TPX) a annoncé aujourd’hui ses résultats pour le deuxième trimestre de 2019. M. Mark Hunter, président et chef de la direction de Molson Coors, a déclaré :

« Nous avons affiché de solides résultats au cours des quatre premiers mois de l’exercice, mais nous avons dû composer avec des conditions difficiles en mai et en juin, lesquelles reflètent les conditions météorologiques défavorables et la faible demande dans l’industrie touchant nos principaux secteurs géographiques, facteurs qui se sont traduits par une performance décevante au chapitre des volumes ce trimestre. Malgré ces conditions difficiles, nous avons mis à exécution nos plans visant à accroître nos investissements dans les marques afin d’accélérer la transformation du portefeuille en faveur des marques de qualité supérieure ainsi que l’incidence des innovations dans l’ensemble de nos secteurs d’activité. Il est encourageant de noter que nous avons enregistré une solide croissance de 3,7 pour cent du chiffre d’affaires net par hectolitre en devises constantes, ainsi qu’une amélioration des tendances au chapitre de nos parts de marché dans le secteur États-Unis et le maintien de ces tendances dans le secteur Europe. Nous avons également enregistré une croissance élevée de notre part du marché des bières légères de marques de qualité supérieure dans le secteur États-Unis, les parts de marché liées à la Miller Lite et à la Coors Light ayant augmenté. Et ceci s’est produit avant même le lancement de la nouvelle campagne publicitaire « Made to Chill » visant la Coors Light, laquelle a pour but d’attirer de nouveaux consommateurs en mettant en évidence le caractère rafraîchissant de cette bière inspirée par son héritage des Rocheuses. Nous sommes d’avis que cette campagne revêt un caractère distinct, perturbateur et innovant. Nous avons également continué de prêter une attention soutenue à nos flux de trésorerie en concentrant nos efforts sur les réductions de coûts et sur l’amélioration du fonds de roulement.  »

M. Hunter a ajouté : « Nous cherchons toujours à améliorer notre chiffre d’affaires en procédant à des investissements accrus dans nos marques et en poursuivant la transformation du portefeuille en faveur des marques de qualité supérieure ainsi que nos initiatives en matière d’innovation, y compris le lancement au Canada, plus tard au cours de l’exercice, de notre portefeuille de boissons non alcoolisées à base de cannabis par l’entremise de la coentreprise Truss. Nous sommes déterminés à mettre à exécution ces activités tout en maintenant nos notations de première qualité et en accroissant notre dividende trimestriel, lequel a augmenté de 39 pour cent et se chiffre à 0,57 $ par action.  »

Lire l'article complet

Étiquettes


Voir toutes les actualités